Test – Code Vein – Lev3lup.be

[ad_1]

Code Vein, un des titres de Bandai Namco aussi attendu que repousse… Et autant dire que l’on comprend le pourquoi ! Car or truck quitte à montrer les crocs, le maitre en la matière From Computer software n’a pas à avoir peur de ce nouveau Souls Like. Ici, on retrouve les petits gars derrière God Eater qui nous avait offert l’excellent god Eater three. Si tout est là pour offrir un titre de haute évoé avec des graphismes uniques, un système de classes dynamique et un énorme panel de mouvement, le sang a du mal à passer. 

La mort n’est pas définitive. 

On prend un soûl et on le dessine. C’est à peu près tout. On retrouve un terrain voulant votre mort à chaque pas, des pousses remplaçant les feux de camp, une colorimétrie proche, … Tout est inspiré à la sauce manga. cependant, la relecture du genre dans un nouvel univers plaira aux amateurs du genre.

Là ou le titre va puiser un peu d’originalité et du sang neuf, c’est qu’il ne vous demandera pas de jouer un specific form de gameplay du début à la fin. Le titre vous proposera au fur et à mesure de votre aventure des codes sanguins qui sont en réalité des nouveaux archétypes que vous pourrez switcher quand vous le souhaitez. Chacun offrant un panel de mouvement one of a kind et sera plus utile avec certains varieties d’armes ou autres. Par la suite, vous aurez aussi la possibilité de les mixer afin d’avoir tous les panels de mouvement que vous préférez ! Dommage cependant que les environnements trop fermés ne permettent pas le plein potentiel de certains mouvements. Car or truck oui, un dash mal placé et cette la mort par le vide….

Côté scénario, on se retrouve donc avec notre revenante fraichement customisé dans un monde ou une apocalypse vous a coupé du reste du monde ou le revenant est légion. Saufs que voilà, toute une s’arrête par là, certains revenants sont attaqué d’un mal les transformant en déchoir leurs faisant perdre toute component d’humanité. Et c’est dans tout cela que vous allez au fur et à mesure rencontrer vos compagnons d’armes et partir à la recherche de réponse et aussi au passage de votre mémoire.

Le titre s’entre coupes de pas mal de reduce scène assez bonne renforce l’univers. Mais parfois … on préférerait les voir plus courtes. Sans vous spoil, les souvenirs de certains revenants sont tellement longs que l’on se lasse et on peste pour que cela termine pour retourner dans l’action.

Un croc a deux ? 

Gros point fort de ce Code Vein est qu’il est aussi doable d’y jouer seul qu’en coop. Bon, cela ne diffère pas d’un soûl, il faudra envoyer un signal et attendre un second joueur. Mais pour garder une bonne dose de sel, le titre réduira aussi les products de soins afin de proposer un challenge toujours aussi haut. On trouvera dommage que cela n’est pas encore un réel mode coop où l’on peut visiter tout le titre à deux… (Comme dans un specific remnant)

Pour le reste, le titre ne vous fait pas partir seul, vous aurez toujours un PNJ à vos côté pour combattre les hordes d’ennemis. À vous d’ailleurs de choisir les compagnons qui complètera votre style de jeu. Car or truck si leur IA est a la ramassé, ils seront bien souvent plus solides que vous n’et surtout frapperont bien plus fort que vous. Si lors de vos balades, ce ne sont pas eux les premiers à foncer tête baisser.

Par contre pour les combats de boss, vous allez voir leur vrai potentiel ! Dommage cependant que l’on ne peut pas les personnaliser et les améliorer. Cela aurait été un should. De votre côté, vous devrez rapidement assimiler les attaques rapide et lourde ainsi que les esquives et diverses parades…

Pour le reste, les capacités pourront être associées au nombre de eight. Celles-ci consommeront une ressource appeler Ichor qui variera en fonction de votre code sanguin. Chaque attaque spéciale videra cette jauge et sera remplie en fonction de vos action et objet. À vous donc de faire consideration à tout cela pour vous en sortir sans trop de problèmes.

Pour le reste, on regrettera que les animations soient très rigides. Cela casse le dynamisme et frustre pas mal les actions possibles. Cela est pareil dans le choix des armes. On passe d’armes très rapide à des armes puissantes et lentes. À vous de voir ce qui vous convient le mieux, mais de notre côté, toutes les armes rapides furent notre crédo. Surtout que les ennemis ont une grande lenteur à se retourner, cela permet de dasher sur les ennemis rapidement.

Finalement, on regrettera que toute l’idée géniale soit cassées par un level design and style qui ne lui rend pas hommage. Espérons que le studio retienne de ces erreurs et nous revienne avec une suite sans abandonner cette nouvelle licence qui a tout pour devenir incontournable par la suite.



[ad_2]

Latest posts